Commercer avec le monde

                                                                                   COMMUNIQUÉ DE PRESSE

180e cérémonie de la Canne à pommeau d’or

 

Montréal, le 3 janvier 2019 — La présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal (APM), Mme Sylvie Vachon, a eu le plaisir de remettre la fameuse Canne à pommeau d’or au capitaine Volodymyr Yurchenko, de nationalité ukrainienne, commandant du Virginiaborg, premier navire océanique entré au port de Montréal sans escale en 2019. Le Virginiaborg avait quitté le port de Porsgrunn en Norvège le 20 décembre dernier. Il a passé les limites des eaux du port de Montréal le 2 janvier à 3 h 50. Comme chaque année, la remise de la Canne à pommeau d’or marque le début d’une nouvelle année d’activités au Port de Montréal… Une tradition portuaire établie depuis 1840 !

 

 

« C’est avec grand plaisir que nous avons remis cette année la Canne à pommeau d’or au capitaine Volodymyr Yurchenko qui, aux commandes du Virginiaborg, a été le premier à franchir les limites des eaux du port de Montréal. Nous sommes fiers de perpétuer une tradition aussi symbolique de notre histoire et du riche héritage qui lie Montréal à son fleuve. Mais les traditions ne nous empêchent pas d’être résolument tournés vers l’avenir. Plus que jamais, le Port de Montréal s’impose comme un port innovant en matière de technologies émergentes adaptées à la logistique portuaire », a déclaré Mme Vachon.

Le Virginiaborg, sous le commandement du capitaine Volodymyr Yurchenko, est un vraquier opéré par l’armateur Wagenborg Shipping et représenté à Montréal par l’agence Lower St-Lawrence Ocean Agencies Ltd. Il a accosté tôt hier matin au quai 42, au terminal opéré par Logistec. Le Virginiaborg y restera quelques jours, le temps de décharger une marchandise peu commune : des milliers de tonnes de ferromanganèse, un matériau qu’on reçoit très rarement, utilisé notamment pour la conception et la fabrication d’acier ultra résistant de haute qualité.

Résultats préliminaires

Comme chaque année, l’Administration portuaire de Montréal (APM) dévoile à l’occasion de cette cérémonie les statistiques préliminaires (non vérifiées) de l’année 2018. Cette année a été marquée par un nouveau record dans le secteur des conteneurs avec un total de 1,6 million de conteneurs manutentionnés, soit une augmentation de 9 % par rapport à l’an dernier. Au total, 39 millions de tonnes de marchandises ont été manutentionnées en 2018, soit une augmentation de 2,5 % par rapport à l’an dernier. Ce qui veut dire que le Port de Montréal enregistre une nouvelle année record quant au volume total de marchandises manutentionnées pour la 5e année consécutive.

Le secteur des croisières a également été marqué par un record en 2018 : Montréal a reçu près de 127 000 passagers et membres d’équipage, soit une augmentation de 11 % par rapport à l’année précédente.

Cette croissance se traduit par des retombées économiques majeures pour Montréal, le Québec et le Canada. Nous sommes fiers d’annoncer que notre plus récente étude sur les retombées économiques du Port confirme l’impact positif croissant de nos activités sur la richesse collective. Le Port de Montréal génère des retombées de près de 2,6 milliards de dollars sur le PIB canadien, ce qui représente une augmentation de 23 % par rapport à la dernière évaluation d’impact économique réalisée en 2014. Ce sont aussi plus de 19 000 emplois créés ou soutenus dans les différents secteurs d’activités (augmentation de 19 % en 5 ans), des recettes fiscales de plus de 300 millions de dollars (augmentation de 24 %) et plus de 1,1 milliard de dollars en argent investi directement dans l’économie à travers les salaires et l’achat des biens et services.

En présence de nombreux représentants de l’industrie maritime et de la communauté des affaires de Montréal, ainsi que des personnalités issues du monde politique, notamment Angelo Iacono, député d’Alfred-Pellan et représentant du gouvernement du Canada, Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports du Québec et responsable de la métropole et de la région de Montréal, ainsi que Robert Beaudry, responsable du développement économique au comité exécutif de la Ville de Montréal, l’Administration portuaire de Montréal a également souligné le travail des pilotes de la Corporation du Saint-Laurent Central, Simon Lebrun et Dominic Audy, qui ont mené le navire à bon port.

Innovation et grands projets d’avenir

La cérémonie de remise de la Canne à pommeau d’or a également été l’occasion de revenir sur les faits marquants de l’année portuaire 2018.

Parmi ceux-ci, citons les avancées du côté du nouveau terminal Contrecœur, notamment à travers la participation aux consultations publiques de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale et la création d’une nouvelle vice-présidence.

En juin 2018, l’inauguration du Grand Quai du Port de Montréal a représenté une étape importante dans l’évolution des rapports du Port dans ses relations citoyennes, puisque c’est la première fois que le Port ouvre ainsi ses espaces au public.

De plus, tout au long de l’année 2018, le Port de Montréal a confirmé sa place et son rôle de port intelligent à l’avant-garde d’une industrie maritime en pleine évolution, à travers plusieurs événements et hauts faits en matière d’innovation.

À propos du Port de Montréal

Exploité par l’Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est le 2e plus important port au Canada et un centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. Seul port à conteneurs au Québec, il est un port de destination desservi par les plus grandes lignes maritimes au monde. Il est également une plaque tournante intermodale, dont l’offre de service est unique en Amérique du Nord, qui possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais, relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens. L’APM exploite aussi un terminal de croisières et un centre d’interprétation portuaire.

L’APM intègre les volets économique, social et environnemental dans ses démarches d’entreprise. Cet engagement est encadré dans une politique de développement durable, dont les principes directeurs visent l’implication, la coopération et la transparence. L’activité portuaire soutient 19 000 emplois et génère des retombées économiques de l’ordre de 2,6 milliards de dollars par année.

— 30 –


SOURCE

Administration portuaire de Montréal

Mélanie Nadeau, directrice des Communications
nadeaum@port-montreal.com
514 283-1385