Commercer avec le monde
30 octobre 2018
À la une

 

En bref
À la une
 
 

Le Port de Montréal se joint au projet TradeLens de IBM et Maersk

Dans la foulée de sa stratégie de développement axée sur l'innovation et l'utilisation de technologies évoluées, le Port de Montréal est fier d'annoncer qu'il adopte la solution TradeLens, créée conjointement par Maersk et IBM, afin de favoriser le développement d'un commerce international plus efficace et mieux sécurisé.

Fondée sur la technologie de la blockchain, la solution TradeLens est une interface sécurisée servant exclusivement au transport des marchandises, permettant à tous les membres de partager d'importantes transactions grâce à un accès en temps réel à des données et des documents.

Dans le cadre de ce projet, le Port de Montréal s'engage avec Société Terminaux Montréal Gateway à fournir des données sur les déplacements des navires et des conteneurs de Maersk. Ces données seront ensuite intégrées à la plateforme, pour créer des renseignements organisationnels de valeur qui donneront une meilleure visibilité des flux de trafics pour la chaîne logistique de Montréal.

« Nous saluons notre partenaire Maersk pour sa vision et son leadership international. Nous sommes convaincus que le travail conjoint à l’échelle mondiale fait partie des solutions clés pour atteindre une meilleure circulation des informations et des marchandises au bénéfice des clients et des partenaires. TradeLens rejoint pleinement nos objectifs et notre stratégie d’affaires axée sur l’innovation et l’efficacité du transit des marchandises » a déclaré Sylvie Vachon, présidente-directrice de l’APM.

Pour lire le communiqué de presse : https://www.port-montreal.com/fr/tradelens-fr.html

Pour en apprendre davantage sur la solution TradeLens, visitez le site https://www.tradelens.com.

 

En bref
 
 

Le terminal Contrecoeur sous le feu des projecteurs

L’Administration portuaire de Montréal est heureuse de faire avancer son projet de terminal à conteneurs à Contrecoeur, le projet clé pour soutenir la croissance du marché des conteneurs pour le Québec et l’est du Canada, et d’en dévoiler les grandes lignes auprès des communautés d’affaires, du transport maritime et de la logistique du Grand Montréal.

En effet, le projet de terminal Contrecoeur a fait l’objet de deux présentations d’envergure au cours des derniers jours.

Dans le cadre du Club de Trafic de Montréal, la présidente-directrice générale Sylvie Vachon et le vice-président Contrecoeur Ryan Dermody ont expliqué le projet au cours d’un dîner-conférence à guichets fermés rassemblant 360 membres de l’industrie maritime et de logistique.

De plus, Sylvie Vachon a également prononcé à ce sujet une allocution devant la Chambre de commerce de la Rive-Sud le mardi 30 octobre.

Ces deux événements ont notamment permis de retracer l’évolution du projet depuis son lancement officiel en 2013, ainsi que de réaffirmer sa pertinence et ses grandes forces dans le contexte économique actuel et futur.

L’APM est également fière d’en offrir un aperçu en images.

 
 

Premier hackathon chainPORT : un marathon de créativité au service de l’industrie maritime de demain !

Le samedi 13 octobre s'est achevée la première édition du hackathon chainPORT, pendant laquelle de nombreux étudiants et jeunes entreprises ont cherché, simultanément à Anvers et à Los Angeles, des solutions novatrices pour imaginer les ports de demain.

Dans le cadre de ce marathon créatif d’une durée de trois jours, les meilleures jeunes entreprises innovantes au monde ont rivalisé d’ingéniosité pour répondre aux défis lancés par les administrations portuaires participantes provenant des quatre coins du monde, dont le Port de Montréal.

Côté Anvers, c'est Rombit, jeune entreprise belge spécialisée dans le développement de logiciels et de solutions numériques, qui s'est distinguée parmi les 400 participants et 35 projets proposés. L'équipe a mis au point un système permettant d'améliorer les prévisions d'heure d'arrivée de marchandises, décrochant une bourse de 5000 € et un programme complet de mentorat entrepreneurial.

Côté Los Angeles, c'est l'équipe Patent Pending qui a remporté le marathon créatif avec un projet de gestion d'inventaire automatisé.

Parmi les membres du jury figuraient le vice-président Ressources humaines de l’APM Serge Auclair (Anvers) et le directeur Veille stratégique et innovation Daniel Olivier (Los Angeles).

Revivez les moments forts de l’événement.